Action pour le respect du stationnement pour personnes handicapées

Voici nos actions concernant le stationnement pour personnes handicapées:

POST-IT:
Nous avons collaboré avec le GRACQ, Fietsersbond et le CAWAB afin de sensibiliser les usagers de la route au parking sauvage. En effet de nombreux automobilistes ne respectent pas suffisament le code de la route et se garent sur les trottoirs, passages pour piétons, pistes cyclables et stationnements réservés aux personnes handicapées. Cela met en danger les piétons, les cyclistes et les Personnes à Mobilité Réduite (PMR).


Le projet « Ceci n’est pas un parking » s’est concrétisé par la création d’un Post-it. Celui-ci peut être collé sur le pare-brise des automobilistes mal garés. Ces Post-it sont disponibles dans les maisons du cycliste (renseignez-vous dans votre région).

N’hésitez bien sûr pas à faire valoir votre droit d’appeler la Police pour faire dépanner les contrevenants!

GRATUITÉ:
En Région de Bruxelles-Capitale, les détenteurs d’une carte de stationnement pour personne handicapée ne doivent pas payer le parcmètre en voirie.
En 2013, un projet d’harmonisation du stationnement voit le jour: le PRPS (Plan Régionale de Politique du Stationnement).
Malgré nos diverses rencontres et réponses à l’enquête publique, les politiques de l’époque décide de faire payer le stationnement pour les personnes handicapées.
Le problème est que les parcmètres en RBC ne sont pas tous accessibles aux PMR et ce genre de situation aussi absurde qu’aberrante voit le jour:


Heureusement en 2016, nous arrivons à faire passer le message et en janvier 2017, le stationnement redevient gratuit pour les personnes handicapées.
Suite aux nouveaux amendements de l’ordonnance de stationnement en RBC, les PMR possédant la carte de stationnement européenne pour les personnes handicapées peuvent à nouveau se garer sans poser de disque de stationnement, sans payer le parcmètre et sans limitation dans le temps en RBC.
Pourquoi cette gratuité? tout simplement parce que les parcmètres sont majoritairement inaccessibles et qu’il n’existe pas encore d’alternative suffisamment accessible pour les PMR (comme les transports en commun accessibles p.e.)
Attention, il existe encore un risque de recevoir une « amende » (ou plutôt redevance) des communes qui n’ont pas encore adapté leur règlement « redevance ».
Le cas échéant, il faudra donc la contester car cette « amende » ne respecterait pas à la nouvelle ordonnance régionale.

Passe le message à ton voisin est fière d’avoir grandement contribuer à la prise de conscience du Gouvernement et de la Région sur cette problématique.

SENSIBILISATION:
Une campagne de sensibilisation à laquelle « Passe le Message à ton Voisin » a largement collaboré verra prochainement le jour.
En attendant, le moyen d’atteindre certains automobilistes récalcitrants, peu scrupuleux du code de la route ni des personnes handicapées, reste encore la sanction financière.
Depuis peu des panneaux additionnels « dépannage+minimum 110€ d’amende » sont donc placés en RBC, à bon entendeur!

WALL OF SHAME: